4 nouveaux enseignants à l’École des Quatre-Vents

Daouda Mariko
Julia Martin
Cynthia Rhéaume

Il est aussi le responsable du conseil du primaire de l’École des Quatre-Vents [ÉQV].
Mariko est né à Kassaro, un petit village du Mali, et a résidé en Tunisie, en France, à Montréal, Saskatoon et Edmonton.
Il faire beaucoup d’activités physiques comme le vélo, le soccer, le ballon-panier et la marche.
En 2001, il a obtenu un diplôme de maitrise en chimie industrielle, avec une spécialisation dans la chimie des polymères et la transformation des matières plastiques.
Il a déménagé à Montréal pour travailler dans le recyclage des matières plastiques comme chimiste en contrôle qualité.
En 2017, Mariko est retourné aux études à l’Université de l’Alberta et a obtenu un baccalauréat en éducation en 2019.
Avant de venir à Peace River, il a enseigné à Beaumont et à Saskatoon.
Pour Mariko « l’enseignement ne se limite pas seulement aux cours théoriques et pratiques en classe.
Les jeunes doivent aussi acquérir de bonnes habiletés physiques. Ils doivent apprendre à coopérer, à travailler en équipe, à se mesurer contre soi ou les autres, à développer leur sportif et à élargir leurs horizons sur les saines habitudes de vie dans le domaine de la nutrition, des relations entre pairs, de la sécurité avec l’équipement. M
on but est que les élèves développent leur confiance et leur estime de soi dans les activités de tous les jours. »
Cynthia Rhéaume est la nouvelle enseignante titulaire de la classe de 4e année à l’ÉQV.
Elle est originaire de la petite ville de Lac-Mégantic, au Québec.
Rhéaume terminé son baccalauréat en avril 2021 et elle est présentement étudiante de l’Université Laval à la maitrise en Psychopédagogie, avec une spécialisation en difficultés d’appren- tissage et d’adaptation.
Cynthia est en Alberta que depuis le début de juillet; ce qui n’était d’abord qu’un voyage dans l’Ouest canadien s’est transformé en une plus grande aventure!
Elle est tombée en amour avec notre province. C’est pourquoi elle a choisi d’y rester pour enseigner notre belle langue française.
Avant d’arriver en Alberta, Rhéaume a fait de la suppléance pendant deux ans et demi au Québec et a eu la chance d’avoir sa première classe au 3e cycle au printemps 2020.
Puis, elle a vécu une autre belle expérience de stage dans une grande classe de 1re année en coenseignement.
Rhéaume se dit : « très heureuse de pouvoir vivre l’expérience albertaine en promouvant la langue française ! »
Julia Martin est une nouvelle enseignante au secondaire.
Elle enseigne le Français de la 7e à la 11e année, ainsi que les Études sociales de la 9e à la 11e à ÉQV.
Martin est née à Edmonton, en Alberta. Elle a commencé sa carrière d’enseignante en 2006, dans une école d’immersion à Peace River.
Pour Martin : « Après une belle pause de 4 ans pour rester à la maison avec ses jeunes enfants, je suis très heureuse de pouvoir retourner dans la salle de classe en milieu francophone! »
James Bazan-Lindsay fait aussi parti des nouveaux enseignants à l’ÉQV. Il enseigne l’éducation physique et des cours au secondaire.
Il a été enseignant à l’École Héritage pendant plusieurs années et revient au CSNO, mais à l’École des Quatre-Vents cette fois!

Share this post

Post Comment